Comment faire un henné rouge cuivré

mardi 4 février 2020


Il y a deux ans, j'ai eu envie de changer de couleur de cheveux : je voulais passer d'un châtain clair à un cuivré tirant vers le rouge. Je vous avoue, je n'ai pas osé passer ce cap toute seule, j'ai donc pris rendez vous dans un salon de coiffure naturel qui faisait des teintures au henné et poudres de plantes. Le résultat m'ayant bien plu, mais le prix de la prestation étant trop élevé pour mon porte-monnaie d'étudiante, j'ai voulu concocter mon propre mélange afin de réaliser ma couleur toute seule à la maison. Après avoir épluché plusieurs blogs et sites spécialisés, j'ai trouvé les proportions parfaites pour faire perdurer cette jolie teinte cuivrée que je ne quitte maintenant plus. Mais je le sais, il est parfois difficile de s'y retrouver parmi les milliers d'informations trouvables sur le net. Je vais donc partager avec vous dans cet article ma recette de henné pour obtenir un cuivré rouge.


Ingrédients : 
- 70 g de henné du Rajastan 
- 30 g de henné rouge du Yemen 
- 1 cuillère à café de poudre de Garance
- 1 cuillère à soupe de poudre de guimauve 
- 1 yaourt végétal
- de l'eau chaude

Je commence tout d'abord par mélanger toutes les poudres entre elles, puis j'ajoute un tout petit peu d'eau chaude et le yaourt. Je verse de nouveau de l'eau dans la préparation pour obtenir une pâte qui a la texture d'une pâte à gâteau. Il faut qu'elle soit ni trop liquide ni trop épaisse pour faciliter l'application.
Je protège ensuite les contours de mon visage avec de l'huile végétale afin que la coloration n'agisse pas à cet endroit. Je me munis de gants et d'un pinceau à coloration pour bien étaler la préparation de façon homogène. Il ne faut pas hésiter à bien séparer sa chevelure en plusieurs étages pour être certains de ne louper aucun endroit. Pour plus de facilité, j'applique mon henné juste après avoir lavé mes cheveux (mais sans avoir utilisé d'après-shampoing ou de masque), donc sur cheveux humides.
Je laisse ensuite poser 2 heures sous papier cellophane entouré d'une serviette-éponge. Après ce temps de pause, je file sous la douche pour bien rincer le tout. Je finis tout de même avec un tout petit peu d'après-shampoing pour bien démêler mes cheveux et me débarrasser de petits résidus. Souvent ,ce n'est pas conseillé, mais comme chez moi ça n'a jamais empêché ma couleur de bien prendre, je continue de le faire. Tout de même, durant 48 heures après la coloration, je n'applique aucun produit coiffant, surtout aucune huile, et je ne me mouille pas les cheveux. En effet, la coloration continue à s'oxyder durant tout ce temps, et pour obtenir une belle couleur qui tient dans le temps c'est donc indispensable d'attendre un peu avant de les laver de nouveau.

Le henné du Rajastan donne une couleur cuivrée intense, alors que le henné rouge du Yemen donne quelque chose de plus acajou. Dans ces proportions, additionnés de rouge de Garance, j'obtiens donc un cuivré avec des reflets rouges.
La poudre de guimauve permet d'avoir les cheveux doux et brillants, le yaourt lui permet d'hydrater les cheveux afin que ceux-ci ne soient pas dessèchés par les poudres.


La couleur est pleine de reflets et donne un effet très naturel. Je suis surprise du nombre de fois où des personnes pensent qu'il s'agit de ma vraie couleur de cheveux.

Cette recette suffit amplement pour la longueur de mes cheveux, mais vous pouvez bien entendu adapter les quantités à votre tignasse.
J'utilise les hennés et autres poudres de chez Aromazone. Je n'ai jamais testé ceux venant d'autres marques. De ce fait, je ne peux pas garantir le même résultat avec des poudres d'autres provenances.
Aussi, il faut savoir que la couleur finale dépend de la teinte de base de votre chevelure, qu'elle soit naturelle ou déjà avec une autre couleur au henné. Cette teinture végétale fonctionnant sur le principe de superposition, elle sera de plus en plus intense et foncée au fil des applications. Personnellement, cela fait deux ans que je teins l'intégralité de mes cheveux avec cette recette, et cela tous les 2 mois/2 mois et demi lorsque mes racines deviennent trop visibles.

En plus d'être une coloration naturelle, végane, et faite maison, son prix est surtout imbattable : l'achat de toutes les poudres mentionnées précédemment revient à exactement 20 euros, en sachant qu'avec la quantité fournie vous en avez pour minimum un an de coloration. Alors, qu'attendez vous pour vous lancer ?

J'espère que cet article vous aura été utile. N'hésitez pas à poser vos questions en commentaire et à me dire si vous avez testé et apprécié cette recette.
Prenez bien soin de vous,
Axelle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire